Stéphane Bern: l’Abbaye Royale de la Réau, un chef d’œuvre en danger.

L’Abbaye Royale de la Réau fait partie de la liste des 250 chefs d’œuvre en danger de la mission confiée à Stéphane Bern par le président Emmanuel Macron pour identifier le patrimoine en péril. Depuis longtemps considéré par les historiens et les archéologues comme l’un des monuments historiques les plus exceptionnels du Haut Poitou, l’Abbaye Royale de la Réau se distingue à travers cette sévère sélection qui prime les sites emblématiques inscrits dans un formidable plan de sauvegarde.

Épaulé par la Fondation du Patrimoine et les Directions Régionales des Affaires Culturelles (DRAC), notre Prosper Mérimée du XXIème siècle a pris son rôle très au sérieux. Grâce à son engagement, et son efficacité, des dizaines d’autres monuments en péril vont pouvoir bénéficier de subventions inespérées.

Aujourd’hui, quoiqu’elle semble porter beau avec ses ifs bien taillés dans le parc à la française qui lui forme écrin, près de 150 seaux et bassines servent de réceptacles aux fuites d’eau des toitures gigantesquesdont la totalité est à refaire dans les 4 ans. L’église abbatiale à ciel ouvert depuis la fin du XIXeme siècle, fait quant à elle l’objet d’une étude de diagnostique structurel pour déterminer l’urgence des travaux du grand mur nord côté cloître.


Couverture de l’hebdomadaire Le Point du 29 Mars 2018